Catégorie : Afrique

Une économie qui fait la ville : la fripe à Tunis

À partir d’une enquête ethnographique effectuée à Tunis entre 2018 et 2019, cette recherche doctorale vise à comprendre la structuration urbaine de l’économie de la fripe à Tunis. Il est question d’étudier les circulations de la fripe dans la ville capitale, son historique, ses temporalités, ses acteurs et ses espaces, au-delà des espaces de marché délimités. Ce faisant, cette recherche prête une attention particulière aux processus de remise en valeur des objets hétérogènes de la fripe qui produisent des nouvelles interdépendances entre divers acteurs et sites urbains. Inscrite dans une approche de géographie urbaine, cette recherche s’intéresse aux dynamiques de territorialisation de l’économie de la fripe, donnant à voir des paysages commerciaux socialement différenciés et en évolution permanente dans le Tunis contemporain.

Les résonances fondamentalistes en Tunisie : Cas du « Salafisme quiétiste», ante et post révolution

Cette recherche doctorale ambitionne de comprendre les devenirs de quinze salafistes quiétistes. En se basant sur une enquête qualitative par entretiens biographiques, cette thèse interroge les logiques de la conversion individuelle au salafisme et de constitution d’un groupe religieux. Il s’agit ainsi de centrer la focale sur une obédience peu étudiée du salafime, afin de comprendre tant les trajectoires individuelles qui y mènent, que les dynamiques sociales de constitution et de maintien d’un collectif. Reposant sur l’étude de 15 cas de salafistes convertis, cette recherche se penche sur leur devenir commun en portant une attention très importante à tous les aspects de leur vie sociale.

Pas de révolution pour la police ? Syndicats et organisations internationales autour de la « Réforme du secteur de la sécurité » en Tunisie après 2011

Avec le soutien de l’ERC TARICA, l’article intitulé « Pas de révolution pour la police ? Syndicats et organisations internationales autour de la « Réforme du secteur de la sécurité » en Tunisie après 2011 » de la chercheuse…

Développement touristique et valorisation du patrimoine en Tunisie

Compte rendu de SAÏDI Habib, Identité de façade et zones d’ombre. Tourisme, patrimoine et politique en Tunisie, Paris, Editions Pétra, « Terrains et théories anthropologiques », 2017, 216 p. Cet ouvrage est le fruit de recherches engagées par l’auteur depuis les années 2000. Sa thèse en ethnologie soutenue en 2007 à l’Université Laval (Québec) est centrée sur les usages politiques du tourisme et du patrimoine, et la façon dont ils constituent des moteurs de changement dans la société tunisienne. Interrogeant la manière dont le binôme tourisme/patrimoine impacte la réalité […]

Galerie «L’ordinaire de la folie»

A l’occasion de la sortie du numéro 157 de Politique africaine consacré à l’ordinaire de la folie, les coordinateurs du dossier, Gina Aït Mehdi et Romain Tiquet, ont demandé aux auteur-e-s de proposer et commenter des photos de leur terrain…